La santé au travail : c’est aussi des pauses déjeuners équilibrées !

Les pauses déjeuners doivent constituer un vrai repas. Manger trop vite dans un coin ne vous apportera rien de bon pour votre santé. Même si les pauses déjeuners sont souvent de courte durée, il faut quand même prendre votre temps. Vous devez manger un repas équilibré pour recharger les batteries et de tenir jusqu’au soir. Que ce soit au resto ou au bureau, il est possible d’avoir une alimentation équilibrée. La durée des pauses déjeuners doit également être équilibrée. En plus, les pauses déjeuners bien équilibrées jouent un rôle très important sur la santé au travail.

Règles d’or de la pauses déjeuner

Pour une pause déjeuner bien équilibrée, il suffit de respecter les règles diététiques basiques. Chaque jour un adulte doit ingérer en moyenne 2000 kilocalories, dont 800 apportées par le déjeuner.  L’apport en nutriments est également important. La composition idéale du déjeuner équilibré : une entrée (soupe, salade), un plat constituant une source de protéines (œuf, poisson, viande) accompagné de féculents ou de légumes. Et des fibres pour terminer le repas (un fruit ou un yaourt). Les notes sucrées sont autorisées mais avec beaucoup d’attention. Côté boisson, oubliez l’alcool et les sodas. Il est préférable d’opter pour de l’eau gazeuse ou plate et le thé vert. Vous pouvez également boire du café sans crème et sans sucre. Les employeurs et les membres de la CSSCT ainsi que du CSE peuvent s’inscrire à la formation SSCT, une formation sur la santé, sécurité et conditions de travail qui dure 3 ou 5 jours. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site Id Prévention.

Pause déjeuner : ce que dit la loi

La loi impose dans le code du travail que la durée de la pause déjeuner doit être de 20 minutes minimum pour un travail de six heures par jour. Mais parfois, les conventions collectives sont plus généreuses. De plus, conformément aux dispositions du code du travail, un accord d’établissement ou d’entreprise, un accord de branche ou une convention peut prévoir une indemnisation pour les temps de pause. Petite information qui peut être utile, les accidents qui surviennent pendant les pauses déjeuners sont déclarés comme des accidents de travail seulement s’ils ont lieu dans le restaurant de l’entreprise.

L’importance des pauses déjeuners

Il faut comprendre que la pause déjeuner est reliée au travail et à l’organisation sociétale.  D’un point de vue physiologique, la pause déjeuner est indispensable car elle fournit non seulement des apports nutritionnels mais relance également la concentration et réduit le stress. En effet, manger un repas équilibré pendant le déjeuner fait partie de la démarche de prévention de stress au travail.  Enfin, déjeuner quotidiennement semble empêcher aussi la prise de poids. Sans cet effet, le corps se trouvera en restriction calorique et stockera des graisses.

Comment prévenir les risques d’accidents du travail ?
Qu’est ce que la pénibilité au travail ?